Archive 2019

juin 2019

Théâtre Public N°233 – Scènes politiques Du Maghreb au Moyen-Orient — Entretien : Fred Moten

Catégories : Tous les numéros

Dossier coordonné par Pauline Donizeau, Yassaman Khajehi et Najla Nakhlé-Cerruti

Théâtre/Public propose, dans ce numéro, de découvrir des artistes du Maghreb, du Proche et du Moyen-Orient. Il ne s’agit pas pour autant de constituer un catalogue aussi impossible qu’exhaustif. Le dossier porte sur la question politique contemporaine et sur les façons diverses contradictoires, situées, qu’à la scène d’y répondre et d’y participer. Il dessine, alors, la vitalité d’un théâtre aux prises avec l’Histoire : le tragique qui la compose tout autant que l’espérance qui la défie. 

Outre ce dossier, l’entretien qui ouvre ce numéro permet d’entendre la voix du poète et universitaire Fred Moten. La discussion porte notamment sur les  black studies et le blackness, dont il est l’une des figures importantes. Il permet ainsi de percevoir la fécondité, pour les arts du spectacle, de ce champ d’étude et de pensée encore trop souvent ignoré. 

Pour conclure  les miscellanées proposent de revenir sur l’actualité : ouvrages récemment parus, événements, spectacles. Elles portent ainsi sur la dernière création de Madeleine Louarn et Jean-François Auguste, Le Grand Théâtre d’Oklahoma, invitent à découvrir le nouveau texte du dramaturge et poète Cédric Bonfils, donnent la parole, sur l’improvisation, à « l’amusicien » d’Uzeste Bernard Lubat et s’interrogent sur ce qu’il en est, aujourd’hui, des recherches sur « le théâtre populaire ».

SOMMAIRE

ENTRETIEN

It’s all good, we all here Fred Moten en conversation

Entretien réalisé par Marielle Pelissero

Lire la suite »

avril 2019

Théâtre Public N°232 – Dieudonné Niangouna — Entretien : Marie-Christine Soma

Catégories : Tous les numéros

Dossier conçu par Dieudonné Niangouna et coordonné par Olivier Neveux.

Régulièrement, Théâtre/Public convie un artiste à concevoir le dossier de la revue.

Le poète, dramaturge, acteur et metteur en scène Dieudonné Niangouna est l’invité de ce numéro. Il en a composé, à la façon d’une œuvre dramatique en trois actes, le programme. Ses choix dessinent ainsi le portrait de cet « acteur de l’écriture » au travail, tels que ses partenaires ou ses textes et interventions en témoignent. Il permet d’approfondir la connaissance de son œuvre, d’en percevoir les inspirations et les enjeux poétiques, éthiques et politiques mais, aussi, de découvrir, de l’intérieur, le festival qu’il a créé à Brazzaville, Mantsina sur scène. Et Dieudonné Niangouna s’est fait, à son tour, invitant : il permet d’entendre ici de nombreuses voix d’écritures dramatiques africaines contemporaines qui lui tiennent à cœur.

Outre ce dense dossier, un long entretien avec Marie-Christine Soma ouvre ce numéro. Elle y revient sur son parcours de metteuse en scène, ses créations et y déploie, notamment, une intense réflexion sur l’histoire et l’art de la lumière au théâtre. 

Des textes, en miscellanées, concluent ce 232eme numéro : deux reviennent sur de récentes publications (le « Strindberg » de Jean-Pierre Sarrazac par Enzo Cormann, le travail d’André Engel par Véronique Perruchon) ou poursuive une étude au long cours sur « le cri dans l’art » (Christian Ruby). 

SOMMAIRE

ENTRETIEN
avec Marie-Christine Soma, réalisé par Sabine Quiriconi

Ecrire la lumière, mettre en scène l’écriture

Lire la suite »

janvier 2019

Théâtre Public N°231 – Internationale situationniste. Théâtre, performance —— Entretien : Sonia Debeauvais

Catégories : Tous les numéros

Dossier coordonné par Christian Biet, Cristina de Simone, Clare Finburgh Delijani

De quelles façons l’Internationale situationniste, créée en 1957 et dissoute en 1972, inspire-t-elle les arts de la scène en Europe (théâtre et performances) ?

La question anime le dossier de ce numéro 231. Textes, pratiques, spectacles continuent en effet de s’en revendiquer. Cette postérité est paradoxale : le mouvement situationniste, dans sa diversité, appelait précisément au « dépassement de l’art ». Et si l’Internationale fut à l’origine de luttes, de radicalité, de vie retrouvée, elle s’est aussi retrouvée récupérée, intégrée, comme renvoyée à l’Histoire. Dès lors, le dossier examine sa riche et intense actualité : que permet-elle ? Que vient-elle mobiliser ? Comment est-elle  réinventée ? De quelles révoltes est-elle issue, et quelles nouvelles provocations, transgressions et subversions déploie-t-elle ? 

Outre ce dossier, composé d’études et de témoignages, ce numéro comprend un long entretien avec Sonia Debeauvais,  récemment disparue, qui fut la pionnière des « relations avec le public » au Théâtre national populaire de Jean Vilar. Elle permet, par le récit de son expérience, dans le contraste de l’histoire, de réfléchir aux formes nouvelles des « relations publiques » aujourd’hui.

Enfin, des recensions d’ouvrages, une « lettre aux acteurs et aux actrices » et des extraits inédits d’une pièce de la dramaturge Marion Aubert concluent ce nouveau numéro de Théâtre/Public.

SOMMAIRE

Entretien

Entretien avec Sonia Debeauvais, réalisé par Olivier Neveux
« La relation avec le public »

Lire la suite »

Liens