N°103 Brecht – Badiou – Deutsch – Vinaver – Arrabal – Pirandello – Gorenstein – Lépinois – Kantor

janvier 1992

Catégories : Tadeusz KantorTous les numéros

“Et maintenant…”

(suite à T/P n°100)

Les pauvres en “spectacle”

Au coin des rues, des places, dans le métro… Evocation-réflexion de Gérard Lépinois. Reportage photos-textes d’Ivette Fabbri-Maïnero.

Sur “L’art de la crise”

Le Théâtre, les théâtres et les gens. Jean-Pierre Ryngaert médite sur des livres signés, respectivement, Alain Badiou et Michel Deutsch.

Brecht aujourd’hui

Alain Badiou ajoute quelques pages “brechtiennes” à sa Rhapsodie pour le théâtre. Marc Klein fait retour, via Brecht, sur sa pratique de formateur.

Pirandello et la modernité

L’auteur de Six personnages… comme « plaque tournante ». A propos d’un livre de Wladimir Krysinski. Par Serge Ouaknine.

Deux pièces “Anthropophages”

Arrabal et Vinaver devant « l’irreprésentable ». Par Franck Evrard.

Friedrich Gorenstein

Un écrivain et dramaturge russe « injustement ignoré ». Par Thomas Bazin.

Maria Koleva

L’invention du “film-livre” et du “cinéma en appartement”. Et le souvenir d’Antoine Vitez.

Tadeusz Kantor, 1915-90

Sur quelques livres récents, par Raymonde Temkine. Hommage à Kantor, par Paul Bourdin et les jeunes comédiens de O douce nuit.

Arrêt sur l’image-9

Richard Dubelski, interprète de Jojo, commente une photo du spectacle de Georges Aperghis. Photo-interview Darbelley-Jacquelin.

Regards

La peau et les os, Hyvernaud / Benoît (Catherine Naugrette-Christophe). Zone libre, Grumberg / Bénichou (Sylvie Chalaye). Un thé au Sahara, Bertolucci (Geneviève Brun).

Carnet

Hommages : Bertrand Bonvoisin, Thierry Lubert. Chroniques : “Résidence” ? (Françoise Merle), Voyage en Chine (Daniel Bedos). Librairie : Don Juan et le refus de la dette / Sarah Kofman et Jean-Yves Masson (Louis Seguin), Fautes d’impression / Heiner Müller (Lucile de Guyencourt), Le théâtre des idées / Antoine Vitez (Emmanuelle Saunier), Vaclav Havel / Eda Kriseova (E.S.).

Couverture

L’écharpe rouge d’Alain Badiou, opéra de Georges Aperghis, décor de Yannis Kokkos, mise en scène d’Antoine Vitez. Opéra de Lyon, Avignon, Théâtre National de Chaillot, 1984. [Photo Michel Jacquelin]

» «

Liens