N°122 Matthias Langhoff

mars 1995

Catégories : Heiner MüllerMatthias LanghoffTous les numéros

Matthias Langhoff

A propos de deux mises en scène réalisées en 1994 : Trois sœurs d’Anton Tchekhov au Théâtre de la Ville à Paris et Philoctète de Heiner Müller au Théâtre National de Bretagne à Rennes.

Trois sœurs

Du 3 janvier au 7 mars, Odette Aslan a assisté aux répétitions de ce spectacle “Tchekhov / Langhoff”. Elle propose ici son Journal de bord. « J’ai choisi, écrit-elle en introduction, de rendre compte chronologiquement des répétitions auxquelles il m’a été donner d’assister dans leur totalité. Ceci permet d’appréhender concrètement – quoique succinctement – la complexité d’un processus de création d’une manière interactive. Foisonnement des trouvailles, propositions réciproques, changements de cap, éliminations. » Pour l’illustration : des photos de Jacquie Bablet, des dessins de Manuelle Bauduin. Et en prolongement : deux entretiens réalisés par Fabienne Arvers avec des comédiens de la distribution, Christiane Cohendy et Jean-Michel Flagothier.

Philoctète

Le 9 novembre dernier, alors qu’allait s’achever la série des représentations de la pièce de Heiner Müller au T.N.B., Jean-Pierre Morel s’est entretenu avec Matthias Langhoff. Il présente, dans le second volet de cet ensemble, sa transcription de leur conversation. « Je peux dire, je crois, affirme le metteur en scène-scénographe, que j’ai toujours aimé le texte. Je trouve que c’est le meilleur texte de Heiner, mais avec Philoctète, je ne peux pas oublier un temps qui n’a pas pris fin, la longue existence et la vérité de l’enfer à Beyrouth. J’ai toujours essayé de suivre ces événements, de les suivre pour comprendre : qu’est-ce qui arrive là, entre les gens ? »

Couverture

Trois sœurs, le prologue. Photo de Jacquie Bablet.

» «

Liens