N°130-131 Tragédies anciennes, tragédies contemporaines

juillet 1996

Catégories : Tous les numéros

Théâtre/Public 130-131Tragédies anciennes,

tragédies contemporaines

« Le tragique de jadis, le grand tragique sacré, sa vérité n’était pas autre effectivement que celle du tragique d’aujourd’hui, tragique profond, tragique sans nom : l’homme est pour l’homme un dieu obscur. » (Maurice Regnaut) Echos, croisements, reprises… Eschyle, Les Perses, Les Danaïdes, L’Orestie, Sophocle, Œdipe roi, Sénèque, Aimé Césaire, La tragédie du roi Christophe, Heiner Müller, Ciment, Bernard-Marie Koltès, Roberto Zucco, Valère Novarina, Je suis, Didier-Georges Gabily, Le temps des gibiers… Par Claude Prin, Etienne Marest, Maurice Regnaut, Marie-Claire Pasquier, Evelyne Ertel, Silviu Purcarete, Claude Petitpierre, Anne Ubersfeld, Jacques Nichet, Stanislas Nordey, Astrid Fischer-Barnicol, Bruno Tackels, Sylvie Chalaye. Sur une photo de Quatre heures à Chatila Daniel Jeanneteau commente un cliché d’un spectacle dont il a signé la scénographie. Numéro 14 de la série d’Odile Darbelley et Michel Jacquelin Arrêt sur l’image. Les voyages du Cerceau Les métamorphoses d’un spectacle et d’une pièce russes dans la critique européenne. Par Béatrice Picon-Vallin. Kavakava Colette Fayard évoque « les marionnettes endormies de l’île de Pâques ».

Regards

Sébastien Derrey : La mort de Molière, Robert Wilson – Jean-Yves Coquelin : On purge… (bébé), Georges Feydeau/Jean-Luc Terrade – Jean-Charles Angrand : Topaze, Marcel Pagnol.

Carnet

Chronique : Hitler parle en 1923 (document).

Couverture

Moïse Gabelus dans Hercule furieux de Sénèque, mise en scène Jean-Claude Fall, Théâtre Gérard Philipe, Saint-Denis, janvier-février 1996. (Photo Michel Jacquelin)

» «

Liens