N°148-149 Françon –Bond – Vinaver – Brecht

juillet 1999

Catégories : Tous les numéros

N°148-149  Alain Françon,

deux saisons à la Colline

Textes présentés par Chantal Boiron

Les auteurs, la mise en scène, l’institution

Chantal Boiron s’entretient avec Alain Françon autour de quelques thèmes-clés.

Michel Vinaver, Edward Bond

Réflexions esthétiques et politiques de deux auteurs-phares du théâtre européen contemporain qui ont marqué les programmations récentes de la Colline.

Les huissiers, King

Pages-photos : le regard de Laurencine Lot.

Autour de Brecht

Centenaire de la naissance : Avignon 98

Evelyne Ertel commente le cycle d’émissions proposé pendant le Festival par France Culture : le point sur “Brecht et nous”…

La quête de l’acteur épique

Pierre-Etienne Heymann analyse l’« itinéraire cohérent sans être rectiligne » qui a mené Brecht à sa théorie de l’acteur. Un point dans cet itinéraire : les commentaires de l’auteur de L’opéra de quat’sous sur un jeune comédien inconnu – Jean Mercure – qu’il avait remarqué lors des répétitions de la création française en 1937. Etude de Félie Pastorello-Boidi.

Fatzer

Bertrand Tappolet analyse la création en français, par Claudia Bosse, du Fragment-Fatzer dans son intégralité : un « théâtre combinatoire ». Crista Mittelsteiner repère, dans la version plus connue de Heiner Müller, les signes d’un « théâtre du futur ».

Brecht et l’URSS

Marie-Christine Autant-Mathieu commente les rapports très ambigus que Brecht a entretenus avec le pays du “grand ordre”.

Présentation ? Représentation ?

Septième étape de la réflexion de Gérard Lépinois sur le théâtre contemporain. Avec des “gros plans” sur Ecchymose (Jean-René Lemoine) et La chambre du professeur Swedenborg (Michel Jacquelin).

Sallinger, Bernard-Marie Koltès

De Salinger à Sallinger, Jean-Marc Lanteri suit le chemin qui mène du roman américain à la pièce française.

Regards

Christian Drapron : Orphéon, François Tanguy / Le Radeau – Sylvie Chalaye : Antigone, Sophocle / Kouyaté.

Carnet

Librairie : En voilà du propre ! / Yves Chevallier (Raymonde Temkine) – Jean-Louis Barrault, le théâtre total / Paul-Louis Mignon (R.T.) – Vsévolod Meyerhold ou l’invention de la mise en scène / Gérard Abensour (Ecatherina Rai) – Ebrahim Hussein, théâtre swahili et nationalisme tanzanien / Alain Ricard (Béatrice Picon-Vallin).

Couverture

Jean-Yves Dubois et Jean-Paul Roussillon dans Dans la compagnie des hommes, Edward Bond, mise en scène Alain Françon, Théâtre de la Colline, 1999. (Photo Lot)

» «

Liens