N°158 Afrique noire : écritures contemporaines

mars 2001

Catégories : Tous les numéros

tp-158Afrique noire :

écritures contemporaines

d’expression française

Dossier conçu et réalisé par Sylvie Chalaye

Ce numéro n’est pas consacré au “Théâtre africain”. Et du reste on serait bien en mal de savoir ce qu’est le théâtre africain. Le terme est bien trop générique et globalisant. Il existe sur le continent de multiples formes d’expression dramatiques. Les unes issues de rites traditionnels, d’autres en prises avec l’évolution du théâtre dans le monde. Les théâtres d’Afrique sont multiples. L’objet de ce numéro touche à un aspect singulier et récent du théâtre africain, ce théâtre qui s’affirme dans la dernière décennie du siècle à travers une expression dramatique écrite, qui met en crise les idées reçues sur la littérature africaine, et qui s’attaque à la langue française, autant qu’aux formes conventionnelles du théâtre, sans pour autant convoquer les fétiches de la tradition. C’est l’expression singulière d’une génération d’auteurs qui ne se réclament d’aucune école, mais qui ont justement en commun d’affirmer leur individuel. S.C.

Figures des limbes

Le Festival International des Francophonies en Limousin, « pépinière africaine » – entretien avec Monique Blin. L’Ubu Repertory Theater, « pont vers l’Afrique des Amériques » – entretien avec Françoise Kourilsky. L’Afrique à la Bibliothèque Gaston Baty – par Colette Scherer. Le catalogue “africain” d’un éditeur wallon – par Emile Lansman. Deux dramaturges qui ont montré la voie : Sony Labou Tansi – vu par Bernard Magnier – et Williams Sassine – par Jacques Chevrier. Le « parloir africain du théâtre contemporain » en France – entretien avec Gabriel Garran.

Ecritures d’ici et d’au-delà

Des dramaturges qui, loin du « rêve d’exotisme du monde occidental », ofrent un « miroir inattendu des violences modernes » : Caya Makhélé, Michèle Rakotoson, Koffi Kwahulé, Koulsy Lamko, José Pliya et Kossi Efoui. Articles signés Sylvie Chalaye, Adèle King, Christiane Makward, Alix de Morant, Gilles Mouélic, Daniela Giordano, Natasa Raschi et Judith G. Miller. Entretiens avec Caya Makhélé, Koffi Kwahulé, Koulsy Lamko, José Pliya et Kossi Efoui – et avec les metteurs en scène Serge Tranvouez, Ruddy Silaire et Jean-François Prévand.

Masques de l’Africanité

Les théâtres africains face à la question des identités contemporaines : un article de Sylvie Chalaye, une table ronde avec trois auteurs présentés dans ce numéro – Kossi Efoui, Koffi Kwahulé et Caya Makhélé –, un entretien avec Koffi Kwahulé sur sa participation à la récente manifestation de l’AFAA “L’Afrique en création”.

Carnet

Librairie : Claude Confortès, Répertoire du théâtre contemporain de langue française (Raymonde Temkine) – David Trott, Théâtre du XVIIIe siècle (Patrice Pavis).

Couverture : Aïssa Maïga dans Bintou de Koffi Kwahulé, mise en scène de Gabriel Garran, TILF, 1997. Photo de Donietta Grossert.

» «

Liens