N°88-89 Un théâtre de la cité – Autour de la tragédie grecque

juillet 1989

Catégories : Tous les numéros

Un théâtre de la cité

Le dieu masqué de la tragédie

Quand, sur les gradins du théâtre, les citoyens-spectateurs accédèrent à « la conscience du fictif »… Entretien avec Jean-Pierre Vernant.

Comment jouer le chœur ?

Evelyne Ertel interroge Jacques Lacarrière et Antoine Vitez.

A propos de quelques spectacles…

… passés (Hécube par Maria Casarès, Prométhée enchaîné par Adel Hakim, Le procès d’Oreste par Richard Monod)… ou à venir (Œdipe tyran par Bernard Chartreux, Orestie-film par Michèle Raoul-Davis).

Les épreuves de l’art, Danièle Sallenave

Une réflexion esthétique qui « s’arc-boute sur une conception éthique du théâtre comme “service public” ». Par Evelyne Ertel.

Jacques Lassalle et le T.N.S.

Après six ans à la direction d’un Théâtre National, dans une ville à grande ambition européenne. Et avant trois nouvelles années. Entretien.

La Guerre d’Algérie sur la scène

Le retour au désert de Bernard-Marie Koltès, Djebels de Daniel Lemahieu, Nationalité française d’Yves Laplace. Enquête de Lucile de Guyencourt.

Erzebeth à Pékin

Un dramaturge français contemporain (et vivant) au théâtre du Palais des Nationalités : une aventure peu banale. Par Claude Prin.

Moscou 88/89

Retour de voyages d’études, Marie-Christine Autant-Mathieu et Béatrice Picon-Vallin témoignent des effets de la “perestroïka” sur le théâtre soviétique.

Ethique et télévision

Serait-il « raisonnable d’attendre quelque attitude éthique d’un dispositif condamné pour durer à l’inexistence extrême, à la dissolution absolue » ? Par Jean-Paul Curnier.

Stanislavski

Un « immense protée », qui « a toujours été à la fois une chose et son contraire ». Par Jean-Yves Pidoux.

Musiques pour Potemkine et Octobre

Commentaires de S.M. Eisenstein sur sa collaboration avec Edmund Meisel.

Carnet

Notes : (De…). Bibliothèque : Le théâtre en France-I (Raymonde Temkine).

Subjectif

Marivaux au Campagnol (Evelyne Ertel), Bajazet / Bioulès (Geneviève Brun), Andromaque / Planchon (Christine Friedel), Molière / Françoise Merle (Jean-Pierre Ryngaert), Trois places pour le 26 / Demy (Louis Morel).

Couverture

Maria Casarès dans Hécube. [Photo de Michel Jacquelin]

» «

Liens