avril 2014

Théâtre/Public n°212 : États de la scène actuelle 2012-2013

Catégories : Tous les numéros

couverture-212


Ce numéro de Théâtre/Public poursuit le travail entrepris avec les numéros 194 (« Une nouvelle séquence européenne ? Aperçus », septembre 2009) et 203 (« États de la scène actuelle : 2009-2011 », janvier-mars 2012) : s’attacher à faire apparaître et  à interroger certains « lieux communs » du théâtre actuel et, à travers eux, le devenir théâtral dans lequel nous sommes engagés.

Pour cela, à travers des études de cas analysant des pratiques emblématiques et révélatrices (ainsi Cassiers, Langhoff, Liddell, Lupa…), sans volonté globalisante ni de catégorisation, et des prises de position adoptant un point de vue plus large et théorique (la postérité de la poésie sonore, le rapport à l’Histoire, l’internationalisation des productions, les conceptions du jeu de l’acteur…), il se penche sur des spectacles et, plus largement, des pratiques de l’actualité la plus récente (ces deux dernières années) : pour en dégager certaines lignes de force, identifier certaines singularités significatives, faire apparaître des « symptômes », à partir desquels pourrait s’entreprendre une pensée critique de ce qui se passe sur les scènes qui nous sont exactement contemporaines.

janvier 2014

Théâtre Public n°211 La Vague Flamande: mythe ou réalité

Catégories : Tous les numéros

couverture-tp-211

« Comment la petite province de Flandre a-t-elle pu devenir en quelques années le vivier des artistes les plus excitants du moment ? » titrait l’Express en 2002. Dix ans plus tard, il semble que la « vague flamande » demeure toujours insolente et innovante. Les pratiques opèrent à contre-courant des formes théâtrales dominantes, instituant des formes performatives qui ne cessent de nous surprendre. Les artistes flamands renouvellent le panorama artistique et font éclater les frontières du théâtre, de la danse et de la performance.
Paradoxalement, et malgré la présence régulière de ce courant dans les programmations des théâtres et de nombreux festivals internationaux, peu de recherches lui ont été consacrées depuis vingt ans, d’où le désir de rassembler ici quelques textes sur ces artistes qui subvertissent et étonnent.

Lire la suite »

janvier 2014

Théâtre/Public n°210: Scènes chinoises contemporaines

Catégories : Tous les numéros

image-couv_nc2b0210

Bien loin des clichés folkloriques qu’on lui assigne souvent, le spectacle vivant chinois s’ouvre chaque année aux influences occidentales qui révolutionnent son théâtre et son opéra.
Ce nouveau numéro de Théâtre/Public se charge d’apporter un oeil neuf et objectif sur les différentes facettes du théâtre contemporain chinois, son histoire et ses évolutions ainsi que sur la place qu’y occupe désormais la scène française.

Quel est le théâtre chinois d’avant-garde de nos jours ? Que sont devenus les lieux d’accueil dans les villes principales ? Comment se sont mêlées tradition et modernité ? Comment peuvent cohabiter performances d’artistes modernes et théâtre d’ombre ?
Chercheurs chinois et français mettent en lumière les évolutions majeures du “théâtre de parole” en Chine et nous aident à mieux cerner ses enjeux actuels.

Lire la suite »

septembre 2013

Théâtre/Public n°209: La Schaubühne, Berlin-Ouest 1970-1981

Catégories : Tous les numéros

couv_t-p_209

Dossier coordonné par Jean-Louis Besson et Gaëlle Maidon

Le n°209 de Théâtre/Public, La Schaubühne Berlin-Ouest, 1970-1981, sera disponible en librairie à partir de septembre 2013.

En écho au numéro 206 consacré, il y a quelques mois, à « l’archéologie du théâtre allemand contemporain », le dossier proposé s’attache à opérer comme un focus sur l’une des séquences de cette histoire : la Schaubühne sous la direction artistique de Peter Stein. Il s’agit de dessiner la particularité de l’activité de ce théâtre, une décennie durant, saisi dans une singulière conjoncture artistique, politique et géographique, historiquement situé (Berlin-Ouest – 1970- 1981) et ce dans les multiples dimensions saillantes de son existence : ses fondements et son fonctionnement, les metteurs en scène présents et les oeuvres réalisées, avec tout logiquement une attention particulière accordée aux travaux de Peter Stein et de Klaus Michaël Grüber.

Le projet de ce travail n’est ni mémoriel ni patrimonial mais guidé par l’actualité théâtrale européenne récente : l’hypothèse qu’il se joue dans la Schaubühne du Berlin-Ouest des années 1970 quelque chose qui, par contraste et analogie, peut aider à s’orienter dans l’obscurité du présent.

« page précédente  

Liens