Théâtre Public N°232 – Dieudonné Niangouna — Entretien : Marie-Christine Soma

avril 2019

Catégories : Tous les numéros

Dossier conçu par Dieudonné Niangouna et coordonné par Olivier Neveux.

Régulièrement, Théâtre/Public convie un artiste à concevoir le dossier de la revue.

Le poète, dramaturge, acteur et metteur en scène Dieudonné Niangouna est l’invité de ce numéro. Il en a composé, à la façon d’une œuvre dramatique en trois actes, le programme. Ses choix dessinent ainsi le portrait de cet « acteur de l’écriture » au travail, tels que ses partenaires ou ses textes et interventions en témoignent. Il permet d’approfondir la connaissance de son œuvre, d’en percevoir les inspirations et les enjeux poétiques, éthiques et politiques mais, aussi, de découvrir, de l’intérieur, le festival qu’il a créé à Brazzaville, Mantsina sur scène. Et Dieudonné Niangouna s’est fait, à son tour, invitant : il permet d’entendre ici de nombreuses voix d’écritures dramatiques africaines contemporaines qui lui tiennent à cœur.

Outre ce dense dossier, un long entretien avec Marie-Christine Soma ouvre ce numéro. Elle y revient sur son parcours de metteuse en scène, ses créations et y déploie, notamment, une intense réflexion sur l’histoire et l’art de la lumière au théâtre. 

Des textes, en miscellanées, concluent ce 232eme numéro : deux reviennent sur de récentes publications (le « Strindberg » de Jean-Pierre Sarrazac par Enzo Cormann, le travail d’André Engel par Véronique Perruchon) ou poursuive une étude au long cours sur « le cri dans l’art » (Christian Ruby). 

SOMMAIRE

ENTRETIEN
avec Marie-Christine Soma, réalisé par Sabine Quiriconi

Ecrire la lumière, mettre en scène l’écriture

DOSSIER

Dieudonné Niangouna
Le p’tit chat

Entretien avec Dieudonné Niangouna, réalisé par Olivier Neveux
Clandestin du théâtre

ACTE I
DANS LE COEUR DE LA BETE

Hortense Archambault
Compagnonnage

Conversations avec Dieudonné Niangouna, réunies par Olivier Coyette
Cette éblouissante nuit qu’est vivre

Patrice Yengo
Caninoscopie du ventre et de son théâtre
Autour de Sony chez les chiens

Sylvie Chalaye
Le souffle marron de Dieudonné Niangouna : une dramaturgie du dragon

Diane Chavelet
Transmettre une « alchimie du devenir »
D. Niangouna, la pratique du Kinguinzila, et les jeux inédits de l’acteur

Mathieu Montanier
La nuit des temps

Vhan Olsen Dombo
Parole et parabole !

Eva Doumbia
Dido, le théâtre et moi

Catherine Boskowitz
On ne pleure pas au théâtre, on agit

Jean-Paul Delore
L’acteur

Etienne Minoungou
M’appelle Dieudonné Niangouna

ACTE II
RESISTANCE THEATRALE FESTIVAL MANTSINA SUR SCENE

Dieudonné Niangouna
Blues pour Sony

Abdon Fortuné Koumbha Kaf
Le festival Mantsina sur scène, une longue histoire…

Laetitia Ajanohun et Julie Peghini
Ici tout est une possibilité d’une possibilité d’une possibilité d’une possibilité

Propos de Dieudonné Niangouna, recueillis par Marie-Agnès Sevestre
Mantsina, une aventure théâtrale au Congo

Sonia Ristic
L’Affreux, les mantsinistes et la Ngok

Laurent Vergnaud
Les courageux !

Propos de Dieudonné Niangouna, choisis par Nicolas Martin-Granel et Amélie Thérésine
Éclats critiques

Marie-Charlotte Biais
Retour de Mantsina

ACTE III
ALLIE(E)S DANS LA PLUME COMME SUR SCENE

Hermine Yollo
Plongée au cœur de la matière

Kouam Tawa
Être au monde

Sufo Sufo
A propos de ce théâtre-là

Eric Delphin Kwégoué
L’Homme au centre de toutes ces quêtes

Edouard Elvis Bvouma
Je déteste le théâtre

Hakim Bah
Dénicher la fabrique

Julien Mabiala Bissila
Chemin de fer

Sèdjro Giovanni Houansou
Les Inamovibles

Aristide Tarnagda
Terre rouge

Gustave Akakpo
Bolando, roi des Gitans

Michael Disanka
Sept mouvements Congo

Martin Ambara
Sawtche

Sylvie Dyclo-Pomos
Coma bleu

Papy Maurice Mbwiti
Homélie

Mariusca Moukengué
L’Envers d’un silence

Jeanne Diama
Mon djihad

Boréale Pongopo
Et si je disais la vérité

Honorine Diama
Ma tête est un grand bazar

Sinzo Aanza
Que ta volonté soit Kin

Germaine Ololo
Le Campement de fortune

Assitan K. Traoré
Dernier aveu

Doctrovée Bansimba
Cent-cent

Laetitia Biaggi
ADN, substance fondamentale à la cellule vivante

Dieudonné Niangouna
La nuit infinie

MISCELLANEES

Entretien avec Véronique Perruchon, réalisé par Christian Biet
Effectivement possible mais peu probable

Enzo Cormann
« A moi seul toute l’espèce humaine »
A propos de Strindberg, l’impersonnel, de Jean-Pierre Sarrazac

Christian Ruby
Du cri à l’œuvre-cri ?
Des œuvres d’art qui dénudent la violence des partages

«

Liens